Quels sont les avantages à utiliser une approche centrée sur la tâche ou la cognition, et l'apprentissage moteur, en comparaison avec d'autres approches ciblant sur les déficiences sous-jacentes?

Bien que les enfants ayant un TAC puissent avoir des déficiences de force, d'équilibre, d'intégration bilatérale, de tonus musculaire, de traitement sensoriel, etc., les évidences suggèrent que les interventions visant à éliminer ces déficits ne se traduisent pas par une amélioration de la performance de la tâche ou de la participation. Puisque le TAC est une condition chronique, les enfants doivent «apprendre à apprendre» pour être en mesure de généraliser leurs apprentissages dans leur vie quotidienne et pour approcher les nouvelles tâches motrices avec des stratégies efficaces. Les approches visant l'apprentissage moteur ont donc plus de potentiel d'augmenter la fonction et la participation, qui sont les objectifs ultimes des interventions. Des récentes évidences soutiennent le passage vers ces approches dites « descendantes » (top-down).

Qu'en est-il pour Max?
Malgré le fait que ses parents ont essayé de lui enseigner de nombreuses fois, Max n'a pas encore appris à faire du vélo. Ceci est assez typique d'un enfant ayant un TAC – les enfants comme Max n'améliorent pas leurs habiletés motrices simplement avec la pratique. Il est important d'encourager les enfants ayant un TAC d'adopter une nouvelle façon d'apprendre des habiletés motrices qui met l'emphase sur le transfert et la généralisation des apprentissages.

Y a-t-il des Approches à Privilégier?

Certaines approches sont meilleures pour favoriser le transfert des habiletés et la participation de l'enfant.

  • Certaines interventions sont meilleures que d'autres pour faciliter l'apprentissage d'habiletés que les enfants ayant un TAC auront besoin toute leur vie.
  • Les enfants ayant un TAC ont de la difficulté à apprendre de nouvelles tâches, ont une performance motrice variable et ont de la difficulté à généraliser leurs apprentissages moteurs.
  • Les interventions permettant à l'enfant ayant un TAC « d'apprendre à apprendre » sont bénéfiques.
  • Les interventions devraient augmenter la participation, encourager le bien-être et prévenir les conséquences secondaires.
Informations et Stratégies D'intervention
  • L'enfant ayant un TAC a des difficultés d'apprentissage moteur. Pour l'assister dans son apprentissage et dans le transfert de ses habiletés, il est important de miser sur la cognition en mettant de l'emphase sur la résolution de problème et le développement de stratégies.
  • Le directives du EACD et le site Web Movement Matters fournissent des informations supplémentaires sur les approches à privilégier avec les enfant ayant un TAC.
EACD Guidelines

The European Academy for Childhood Disability (EACD) released in 2011 guidelines of the identification and treatment of children with DCD. They are available at: http://www.eacd.org/publications.php

Movement Matters website
A group from the UK adapted the EACD guidelines of the identification and treatment of children with DCD for the UK context. They are available at:http://www.movementmattersuk.org/dcd-dyspraxia-adhd-spld/uk-dcd-consensus.aspx

This website also contains information and resources about DCD.

Les approches cognitives, d’apprentissage moteur et centrée sur la tâche sont les meilleures approches à utiliser auprès des enfants ayant un TAC (voir les sections suivantes: centrée sur la tâche, apprentissage moteur, cognitive, autres principes d’intervention, et mise en oeuvre). La séquence de vidéos ci-bas illustre comment ces approches ont été utilisées avec Max après qu’il ait identifié que son objectif était de sauter à la corde.



Question de Réflexion
Quels sont les avantages à utiliser une approche centrée sur la tâche ou la cognition, et l'apprentissage moteur, en comparaison avec d'autres approches ciblant sur les déficiences sous-jacentes?
Cliquez ici pour des pistes de réflexion.