Qu'en est-il pour Max?
Que vous voyiez Max en clinique privée, à l'école ou en centre de réadaptation, l'utilisation des meilleures pratiques,incluant l'approche centrée sur la tâche et sur la cognition, ainsi que l'apprentissage moteur, est essentielle à la gestion du TAC. Vos interventions devraient viser l'éducation de Max et des adultes pouvant le soutenir à la maison, à l'école et dans la communauté sur des façons d'adapter les tâches motrices et les activités. Malgré ses problèmes de coordination, Max possède de nombreuses forces, notamment la capacité de déterminer des objectifs significatifs et d'apprendre des stratégies qui lui permettront de faire face aux nouveaux défis moteurs qui se présenteront tout au long de sa vie. Nous devons l'aider à faire exactement cela - apprendre des stratégies!

Mise en oeuvre

Les physiothérapeutes devrait incorporer des principes d'apprentissage moteur, d'approche cognitive et d'approche centrée sur la tâche dans leurs interventions et mettre l'accent sur la généralisation des apprentissages.

Ressources et stratégies d'intervention
Qu'est-ce les meilleures pratiques signifient pour les intervenants en

Qu'est-ce les meilleures pratiques signifient pour les intervenants en pratique privée
  • Utilisez les meilleures pratiques en travaillant individuellement avec l'enfant afin d'assurer l’acquisition de nouvelles tâches (ex. sauter) et utilisez des stratégies pour favoriser la généralisation des apprentissages. Partagez ces stratégies avec l'enfant, sa famille et, si possible, avec les éducateurs, les partenaires communautaires et les groupes sportifs.
  • Développez des services innovateurs, des outils éducatifs et des activités de groupe correspondant aux besoins des enfants ayant un TAC, de leur famille, des éducateurs et des groupes communautaires.
Qu'est-ce les meilleures pratiques signifient pour les intervenants en centre de réadaptation?
  • Utilisez un modèle gradué de réponse-intervention, en commençant par le transfert des connaissances et des ressources aux familles, aux éducateurs, aux partenaires communautaires et aux groupes sportifs pour vous assurer qu'ils A.D.A.P.T.E. les tâches aux capacités de l'enfant.
  • Pour un enfant nécessitant des interventions spécifiques, utilisez les meilleures pratiques en groupe ou individuellement pour vous assurer qu'il apprenne de nouvelles habiletés (ex. sauter) et qu'il intègre des stratégies pour favoriser la généralisation de ses connaissances.
  • Développez des séances éducatives de groupe pour partager des informations sur la promotion de la santé.
Qu'est-ce les meilleures pratiques signifient pour les intervenants en milieu scolaire?
  • Transférez les connaissances sur les meilleures pratiques aux éducateurs pour qu'ils puissent faciliter l'apprentissage des enfants et assurer leur participation.
  • Partagez les stratégies A.D.A.P.T.E. pour permettre aux éducateurs d'adapter les activités (ex. changer la grosseur et la pesanteur d'un ballon en éducation physique).
  • Implantez un processus de référence et de réponses graduées pour l'évaluation et l'intervention lorsqu'un TAC est soupçonné. 8
Question de réflexion
Qu'est une réponse graduée d'intervention et de quelle manière celle-ci diffère-t-elle de l'évaluation/intervention traditionnelle en physiothérapie?
Cliquez ici pour des piste de réflexion.
Qu'est une réponse graduée d'intervention et de quelle manière celle-ci diffère-t-elle de l'évaluation/intervention traditionnelle en physiothérapie?

Traditionnellement, les physiothérapeutes évaluent et interviennent auprès des enfants individuellement. Par exemple, en milieu scolaire, les physiothérapeutes retirent souvent l'enfant de la classe pour l'évaluer et intervenir auprès de lui (lorsque les ressources le permettent). Le professeur et la famille reçoivent parfois un programme d'exercice à faire avec l'enfant. Cependant, ce n'est pas tous les enfants ayant un TAC qui nécessitent une intervention individuelle et spécialisée. Maintenant, les recommandations concernant l'intervention incluent l'utilisation d'une approche plus générale/populationnelle. Initialement, des modifications devraient être apportées à l'environnement et des stratégies devraient être enseignées aux adultes entourant l'enfant pour l'aider à acquérir de nouvelles habiletés. La plupart des enfants ayant un TAC seront en mesure de s'améliorer avec cette approche générale. Pour ceux qui ne répondent pas à cette approche, ou pour ceux dont l'enseignement d'activités spécifiques est nécessaire, une approche individuelle est utilisé par la suite. Cette progression, d'une approche générale vers une approche individuelle au besoin, s'appelle une «réponse graduée d'intervention ». Cette approche est perçue comme étant plus efficace que les modèles traditionnels de prestation de services pour les enfants ayant un TAC.