Qu'en est-il pour Max?
Puisque Max et sa famille veulent qu'il apprenne à faire du vélo, vous avez travaillé avec lui sur cet objectif. Maintenant, Max est en mesure de faire du vélo de manière autonome, même si ses mouvements sont encore un peu saccadés et qu'il n'a pas beaucoup d'endurance. Pour l'aider à améliorer ses habiletés à vélo et pour promouvoir l'activité physique, vous suggérez à Max de se joindre au club de vélo communautaire. Vous lui offrez aussi de rencontrer les entraîneurs et les bénévoles pour leur expliquer le TAC et les informer sur comment aider Max à améliorer ses habiletés à vélo.

Les Groupes Sportifs et Communautaires

Il est important de s'assurer que les gens significatifs dans la vie de l'enfant comprennent ses difficultés et acquièrent les habiletés nécessaires pour faciliter son apprentissage.

  • Les partenaires communautaires et les groupes sportifs incluent plusieurs activités physiques et sociales : les cours de natation, les groupes de loisirs et les clubs artistiques.
  • Le physiothérapeute peut collaborer avec les dirigeants communautaires déjà impliqués auprès de l'enfant ayant un TAC – ou suggérer de nouvelles activités communautaires ou sportives à la famille.
  • Assurez-vous que les partenaires communautaires misent sur la participation et l'intégration de l'enfant et qu'ils lui fournissent des opportunités d'inclusion et de réussite.
  • Le physiothérapeute peut enseigner aux partenaires communautaires des façons pour enseigner efficacement des activités pour les enfants ayant un TAC.
Ressources et stratégies d'intervention
You Can Ride Two

You Can Ride Two is a program designed to teach children with coordination challenges or other special needs how to ride a two-wheeled bicycle. The course is a skills based program that was initially developed by a pediatric physiotherapist. The program is available in Edmonton, is supported by a Bicycle Commuters Society, and is offered at no cost to parents by a group of dedicated volunteers. More information is available at their website.

Question for Reflection
Comment l'adaptation des tâches et la modification de l'environnement aident-elles l'enfant ayant un TAC à apprendre des tâches motrices?
Cliquez ici pour des pistes de réflexion.
Comment l'adaptation des tâches et la modification de l'environnement aident-elles l'enfant ayant un TAC à apprendre des tâches motrices?

Contrairement à leurs pairs, les enfants ayant un TAC n'apprennent pas à faire des habiletés motrices par l'observation d'autrui ou simplement par la pratique. Ils ont de la difficulté à évaluer leur exécution de la tâche motrice et à corriger leurs erreurs. Les évidences démontrent qu'avec de l'aide, ces enfants peuvent apprendre à orienter leur attention sur les parties d'une tâche qu'ils trouvent difficiles. De plus, plusieurs enfants réussissent à le faire de manière autonome en utilisant systématiquement une approche par résolution de problème axée sur la tâche motrice. Toutefois, chaque nouvelle tâche motrice qu'ils rencontreront nécessitera l'utilisation de stratégies cognitives pour réaliser la tâche avec succès. Dans certaines situations, il sera nécessaire d'adapter la tâche ou de modifier l'environnement afin que l'enfant puisse réussir la tâche dans un délai acceptable et puisse participer pleinement. La plupart du temps, le sentiment d'accomplissement sans découragement de l'enfant et la participation avec ses pairs sont plus importants que de voir l'enfant lutter pour réaliser une tâche motrice difficile. Un équilibre doit être trouvé entre la nécessité d'effectuer une tâche motrice de la manière qu'elle est typiquement fait et l'adaptation de celle-ci pour atteindre des objectifs significatifs et pour développer la confiance et l'estime de soi.