Qu'en est-il pour Max?
Max a déjà commencé à se retirer des sports d'équipe et à passer beaucoup de son temps libre seul à faire des activités sédentaires. Ses parents mentionnent que Max se sent mal à l'aise et qu'il évite les activités motrices sur le terrain de jeux et après l'école par crainte d'être ridiculisé par ses pairs. Afin de prévenir d'autres conséquences négatives, vous pourriez collaborer avec les professeurs et les parents de Max pour les encourager à trouver des occasions pour mettre en valeur ses talents (ex. lui permettre de lire devant la classe ou l’intégrer dans la troupe de théâtre de l'école).

Conséquences évitables

Les physiothérapeutes peuvent prévenir les conséquences secondaires du TAC.

  • Les conséquences secondaires du TAC sont des incapacités, des limitations d'activités et/ou des restrictions de participation qui résultent d'une ou plusieurs déficiences d'une fonction organique ou d'une structure anatomique.
  • Les troubles de coordination constituent l'incapacité primaire du TAC, mais ils ne représentent souvent que la pointe de l'iceberg. Des conséquences secondaires physiques et mentales sont souvent associées au TAC. Ces conséquences peuvent être évitables en encourageant la participation et l'activité physique chez l'enfant.
  • Il est important d'identifier précocement le TAC chez un enfant afin d'éviter les conséquences illustrées dans la figure ci-dessous.



Cette figure démontre que la balance risque de pencher vers des résultats négatifs au fur et à mesure que l'enfant vieillit. Une accumulation d'expériences négatives à l'école et sur le terrain de jeu peut avoir des répercussions sur la santé émotionnelle de l'enfant. (Missiuna, Moll, King, King & Law, 2007: 95Click to download.


Dans ce vidéo, la mère d’un enfant ayant un TAC explique comment les thérapeutes peuvent favoriser l’estime de soi et prévenir les conséquences secondaires.

 
Question de Réflexion
Pourquoi les rapports sociaux des enfants ayant un TAC sont-ils difficiles?
Cliquez ici pour des pistes de réflexion.
Pourquoi les rapports sociaux des enfants ayant un TAC sont-ils difficiles?

Les difficultés sociales peuvent être dues à un grand nombre de facteurs. Des difficultés persistantes dans les activités de la vie quotidienne et dans la performance académique peuvent influencer l'estime de l'enfant, le rendant plus enclin à rester en retrait ou à être timide avec ses pairs. L'enfant ayant un TAC peut éviter ou démontrer une baisse d'intérêt envers les activités sociales à cause des exigences physiques qui leur sont associées. Ceci est particulièrement vrai pour les garçons allant à l'école primaire, à cause de la nature physique des jeux. Dans l'ensemble, ces différences dans les jeux peut avoir un impact sur le développement de saines relations sociales. L'enfant ayant un TAC peut être facilement frustré ou bouleversé par les défis vécus lors des activités la vie quotidienne. Ses démonstrations de frustration peuvent diminuer le désir des autres enfants de jouer avec lui. La peur de l'échec et de l'humiliation peut être un autre facteur qui influence les rapports sociaux avec les pairs chez les enfants ayant des difficultés motrices. Les enfants ayant un TAC peuvent éviter des situations sociales, redoutant comment les autres enfants les percevront et d'être victimes d'intimidation.