Qu'en est-il pour Max?
Même si les parents de Max ont déjà consulté leur médecin de famille concernant leurs inquiétudes, vous devriez les encourager à faire un suivi auprès de lui. Vous pouvez leur fournir des ressources sur le TAC spécifiquement conçues pour les médecins de famille qu'ils pourraient partager avec celui-ci.

Faciliter le diagnostic

La facilitation du diagnostic du TAC permet de valider les inquiétudes parentales, de diminuer leur anxiété et de faciliter l'accès aux services requis.

  • Le physiothérapeute est parfois le premier à reconnaître le TAC chez un enfant. Vous pouvez faciliter le diagnostic en observant la performance de tâches motrices quotidiennes chez un enfant et en fournissant ces informations au médecin et/ou au psychologue qui sont en mesure de diagnostiquer de TAC.
  • Aidez la famille à comprendre que plusieurs professionnels ont peu d'expérience avec le TAC. Suggérez-leur de partager le dépliant suivant avec leur médecin: Le TAC : un dépliant pour les médecins de famille.
  • Puisque le TAC survient fréquemment en concomitance avec d'autres conditions (ex. TDAH), le physiothérapeute doit être à l'affût de toutes les problématiques qui risquent d'entraver le développement de l'enfant et le référer aux professionnels appropriés.
Les critères suivants sont utilisés par les médecins de famille afin de poser le diagnostic de TAC :
  1. Les performances dans les activités quotidiennes nécessitant une bonne coordination motrice sont nettement au-dessous du niveau escompté compte tenu de l'âge chronologique du sujet et de son niveau intellectuel.
  2. La perturbation décrite dans le critère 1 interfère de façon significative avec la réussite scolaire ou les activités de la vie quotidienne.
  3. La déficience n’est pas due à une condition médicale générale (ex. paralysie cérébrale ou dystrophie musculaire) et ne répond pas aux critères d’un trouble envahissant du développement.
  4. S'il existe un retard mental, les difficultés motrices dépassent celles habituellement associées à celui-ci.

(Association américaine de psychiatrie, AAP, DSM IV 2000)

Faciliter le diagnostic du TAC
  • Critère A : L'information colligée à l'aide d'outils standardisés à valeurs normatives (ex. Movement Assessment Battery for Children, Second Edition (MABC-2) ou le Bruininks-Oseretsky Test of Motor Proficiency, Second Edition (BOT-2)) vous permet d'obtenir de l'information sur les déficits moteurs ou les retards d'habiletés motrices présents chez l'enfant (voir vidéo ci-dessous).
  • Critère B : Discutez avec les parents et questionnez-les sur l'impact des retards moteurs sur les activités quotidiennes (voir vidéo ci-dessous). Le DCD-Q est un outil pratique facilitant la structure de votre entrevue et vous permettant de documenter les inquiétudes parentales.
  • *S'il est impossible de discuter avec les parents, il existe des outils comme le MABC checklist pouvant être utilisés auprès des professeurs.
The Developmental Coordination Disorder Questionnaire (the DCDQ)

Wilson, B. N., Kaplan, B. J., Crawford, S. G., Campbell, A., & Dewey, D. (2000). Reliability and validity of a parent questionnaire on childhood motor skills. The American Journal of Occupational Therapy, 54(5), 484-493.


Pour plus d’information, consulter le site web du DCD-Q. La version francophone du questionnaire peut être télécharger ici.

Ce vidéo démontre la performance d'un enfant ayant un TAC et d'un enfant ayant un développement moteur typique sur une ancienne version du MABC.

Question de Réflexion
Pourquoi le TAC est-il plus prévalent chez les enfants nés prématurément ou nés avec un petit poids à la naissance?
Cliquez ici pour des pistes de réflexion.
Pourquoi le TAC est-il plus prévalent chez les enfants nés prématurément ou nés avec un petit poids à la naissance?

Puisque l'étiologie du TAC n'est pas bien comprise, nous ne savons pas pourquoi le TAC est plus prévalent chez les enfants nés prématurément ou ayant un petit poids à la naissance. À ce jour, aucun lien de causalité n'a été fait entre le développement du cerveau, la prématurité, le poids de naissance ou les soins néonataux et le TAC. Par contre, des recherches sont en cours sur ce sujet.